Accueil > Ejaculation Précoce Explication et Solution Ejaculation Précoce



Ejaculation Précoce

Contrairement à ce qu’on peut penser, l’éjaculation précoce est un signe de bonne santé car cela signifie que les réflexes sexuels sont parfaitement opérationnels.

Néanmoins, le plaisir s’en retrouve totalement affecté et l’acte sexuel devient souvent problématique. Dans son sens large, l’éjaculation précoce correspond à une éjaculation non contrôlée, c’est-à-dire que l’homme éjacule involontairement.

Mais l’éjaculation précoce devient réellement un handicap lorsqu’elle survient moins de trois minutes après une stimulation sexuelle. Il arrive même que l’éjaculation survienne alors qu’il n’y a pas eu pénétration.

Il faut savoir qu’on ne parle pas encore d’éjaculation précoce dans le cas de premiers rapports sexuels car l’homme doit encore assimiler ces nouvelles sensations avant d’atteindre une certaine stabilité sexuelle.

Dans tous les cas, il n’y a pas à en avoir honte et il ne faut pas diaboliser le phénomène d’éjaculation précoce car cela arrive à pratiquement tous les hommes de ne pas contrôler leur éjaculation et surtout, ce n’est pas irréversible.

Fonctionnement

L’éjaculation est un réflexe et en tant que tel, une fois le mécanisme enclenché, il n’est plus possible de l’arrêter (point de non retour).

En fait, l’éjaculation survient en deux étapes : une phase pré-expulsive et la phase d’expulsion proprement dite du sperme.

C’est durant la phase pré-expulsive que l’homme peut encore se contrôler pour ne pas éjaculer en sachant qu’il peut très bien repérer ce moment s’il est à l’écoute de son corps.

Dans le cas d’une éjaculation précoce, l’homme n’arrive pas à déceler ce point de non retour.

Ainsi, les techniques telles que la sophrologie, le stop&go, le squeeze,…etc. qui visent à traiter l’éjaculation précoce apprennent en fait à l’homme à mieux comprendre son corps et ses réactions pour pouvoir le dominer et le contrôler.

Les autres solutions à l’éjaculation précoce telles que les médicaments, les gels anesthésiants, devient uniquement le problème d’une manière ponctuelle sans le résoudre véritablement.

Types de situations

Le problème d’éjaculation précoce peut être primaire ou secondaire.

Primaire, dans le cas où durant toute la vie sexuelle d’un homme, son éjaculation a toujours été incontrôlée même s’il dispose déjà d’une expérience sexuelle assez importante.

Secondaire, dans le cas où l’éjaculation précoce survient alors qu’il n’y avait aucun problème auparavant.

Il est intéressant de faire cette différenciation pour mieux identifier les causes éventuelles de cette éjaculation prématurée.

Dans le cas de l’éjaculation précoce primaire, une rééducation totale est à faire pour mieux appréhender l’acte sexuel en réduisant le niveau d’anxiété, de stress, ou encore la peur de l’échec et en ressentant d’une nouvelle manière les sensations de son corps face aux stimulations sexuelles.

Tandis que pour le cas d’une éjaculation précoce secondaire, il s’agit plus d’un choc émotionnel, d’une période de stress ou de problèmes avec le ou la partenaire qu’il faut résoudre pour que l’homme puisse retrouver sa sérénité et sa confiance en soi.





Echangez sur le forum Club Désir

Echangez avec d'autres membres sur le forum Club Désir sur les accessoires sexy, sextoys, choix de lingerie, ou encore sur les questions de couples et les pratiques intimes. N'hésitez pas à demander conseil !